Fleuret

 

Le fleuret

est une arme d’estoc de convention

avec la caractéristique d’une lame à base carrée, utilisée dans la pratique de l’escrime.

À ses origines, fin du XVIIIe siècle, le fleuret était une arme d’entraînement et d’étude de l’escrime. Contrairement au sabre et à l’épée, le fleuret n’a jamais quitté le milieu fermé de la salle d’armes : il ne fut utilisé ni sur les champs de bataille ni dans les duels.

Le fleuret était jusqu’à la fin du XIXe siècle la seule arme d’escrime autorisée aux femmes. Son nom vient du fait que sa pointe est protégée par un bouton autrefois appelé fleur de laine et aujourd’hui nommé mouche. Cette caractéristique, à présent commune à toutes les armes, permet les assauts courtois sans risque de blessure.

Le fleuret est certainement l’arme où la maîtrise de la technique est la plus importante. Elle est en effet régie par des conventions très strictes.

On parle alors de priorité. Cette technique très pointue et intransigeante est peut-être à l’origine d’un certain désintérêt du public et des escrimeurs pour cette arme.

Partagez !